Zone partenaires

Réadaptation

Établissements de réadaptation centrés sur les besoins particuliers des clients

En juin 2015, l’équipe du Programme AVC de l’Hôpital Richardson, ayant satisfait aux normes très élevées d’Agrément Canada, a reçu pour la deuxième fois le prix de distinction – Services aux victimes d’AVC. Cette équipe collabore également avec celles de l’Hôpital général juif et du Centre de réadaptation Constance-Lethbridge pour implanter un continuum de soins destinés aux adultes qui survivent à un AVC. En outre, l’équipe de l’Hôpital Richardson a mis en œuvre une pratique novatrice exemplaire en offrant des services de dépistage des premiers signes de dépression post-AVC.

L’Hôpital Catherine-Booth veille à améliorer la qualité des soins en réorganisant les équipes par spécialité en fonction des pathologies des clients et de leurs besoins en matière de réadaptation. La réorganisation dans les unités de l’Hôpital Catherine-Booth a permis de mettre en place des équipes spécialisées selon la pathologie du patient. Cette mesure a également aidé à renforcer l’expertise au sein des équipes, à optimiser la dotation en personnel clinique et, finalement, à mieux répondre aux besoins des clients. En outre, la solide expertise et le meilleur fonctionnement des équipes auront pour effet de mieux planifier les congés des patients et réduire leurs séjours à l’hôpital.

Le Conseil québécois d’Agrément a décerné son agrément au Centre de réadaptation Constance-Lethbridge pour la période d’octobre 2015 à octobre 2020 en reconnaissance de la qualité de ses services.

Des équipes du Centre de réadaptation MAB-Mackay ont atteint les buts fixés par le Plan d’accès aux services pour les personnes ayant une déficience du ministère de la Santé et des services sociaux, en ce qui concerne le programme des déficits moteurs pour enfants et adolescents, le programme de réadaptation pour patients atteints de déficience sensorielle et le programme de formation continue et de développement professionnel pour personnes ayant une déficience visuelle ou auditive.

En 2015, la Fondation du Centre Miriam a inauguré le Centre d’innovation, un centre de diagnostic de la déficience intellectuelle – troubles du spectre autistique et du retard global de développement, ce qui a eu pour résultat de réduire le nombre de personnes sur la liste d’attente et le temps d’attente. Les Services pour adultes du Centre Miriam aussi ont mis en œuvre quatre Guides des pratiques exemplaires — l’Intervention comportementale intensive, les Services pour adolescents, les Services pour adultes et les Services aux clients manifestant de graves problèmes de comportement.

En 2016, l’installation Guimont du Centre Miriam a favorisé activement l’intégration résidentielle en introduisant la zoothérapie, la massothérapie et la musicothérapie en complément des interventions cliniques spécialisées offertes à sa clientèle. Les services résidentiels ont également élargi leur projet iPad pour les gestionnaires des ressources résidentielles afin d’améliorer les communications en gérant les données sur leurs clients et en assurant le suivi de leur état de santé.