PRAIDA : Trajectoire type d’une personne désireuse de demander le statut de réfugié au Canada via le Québec

 

Mise en contexte

Dernièrement, des nouvelles ont indiqué qu'un nombre croissant de personnes tentent de trouver refuge au Canada en passant par la frontière canado-américaine en dehors de la zone de la douane. Néanmoins, la hausse de demandes d'asile au Programme régional d'accueil et d'intégration des demandeurs d'asile (PRAIDA) n'est pas un phénomène exceptionnel. En effet, cette tendance existe depuis l'entente entre le Canada et les États-Unis en décembre 2004 sur les tiers pays sûrs (lien: www.cic.gc.ca/lois-politiques). Les personnes faisant appel aux services de PRAIDA proviennent de différents pays. Les six premiers pays concernés sont : l’Érythrée, le Soudan, le Tchad, la Colombie, le Congo et la Roumanie.

Qu’est-ce que le PRAIDA?

PRAIDA a le mandat régional de répondre aux besoins des demandeurs d’asile sur le territoire du Québec en vertu de l’article 80 de la Loi sur la santé et les services sociaux. PRAIDA est un programme situé au CLSC Côte-des-Neiges, établissement membre du Centre intégré universitaire de santé et de service sociaux (CIUSSS) du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal.

Le mandat de PRAIDA commence lorsque la personne qui demande le statut de réfugié possède le document officiel, l’identifiant en tant que demandeur d’asile, émis par l’agent frontalier ou par les services d’immigration.

Pour toute question relative à l’offre de services de PRAIDA : www.csssdelamontagne.qc.ca/praida

Quelle est la trajectoire d’une personne qui fait appel aux services de PRAIDA?

  • À la frontière

Que la personne arrive au Canada par voie terrestre, aérienne ou maritime, le processus est le même : l’agent frontalier situé au Québec procède à une identification de la personne et enregistre sa demande. Une fois cette étape complétée, le demandeur d’asile est référé immédiatement au PRAIDA, durant les heures d’ouverture, ou encore au centre d’hébergement YMCA en dehors des heures d’ouverture. Dans ce cas-ci, le demandeur d’asilerencontre le personnel du PRAIDA dès le prochain jour ouvrable pour l’accueil, l’analyse, l’orientation et la référence de ses besoinsd’ordre psychosocial et médical.

  • La Résidence YMCA de Westmount

La Résidence YMCA située à Westmount accueille, héberge et nourrit les réfugiés et demandeurs d’asile sans ressource jusqu’à l’obtention de leur premier chèque d’aide sociale. Ce service est couvert par un contrat entre le YMCA et PRAIDA,

Est-ce que le demandeur d’asile a accès aux soins de santé et de services sociaux?

Oui, le demandeur d’asile a accès gratuitement aux soins de santé et de services sociaux. La couverture médicale est assumée par le Programme fédéral de santé intérimaire (PFSI).

Que se passe-t-il lorsque le demandeur d’asile obtient le statut de réfugié?

Une fois que le demandeur d’asile obtient le statut de réfugié, il fait une demande pour obtenir les services offert par le Ministère de l’immigration, de la diversité et de l’inclusion (MIDI) et par la Régie d’assurance maladie du Québec (RAMQ).

Que se passe-t-il lorsque le demandeur d’asile n’a pas obtenu le statut de réfugié?

PRAIDA apporte du soutien à la personne dont la demande de statut de réfugié a été refusée. En ce sens, PRAIDA continue le suivi psychosocial lorsque nécessaire et aide les clients :

  • À la préparation d’une demande de résidence permanente pour considérations humanitaires
  • Au processus de révision judiciaire à la Cour fédérale
  • À toute personne en demande d’ERAR à la CIC (évaluation des risques avant renvoi)
  • Pour les pays sous moratoire (suspension indéfinie du renvoi)
  • À la préparation de leur départ volontaire ou de leur renvoi du Canada

 

*** Veuillez noter que le Centre de surveillance à Laval ne relève pas de notre mandat. Pour toute information à ce sujet, veuillez visiter le site Internet de l’Agence des Services Frontalier du Canada.

Mars 2017